Partagez | .
 

 Quand le rouge du sang vient teinter le vert de l'espoir... ▶[Feat. Hitch]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Quand le rouge du sang vient teinter le vert de l'espoir... ▶[Feat. Hitch]   Ven 3 Oct - 20:21

» Quand le rouge du sang

vient teinter le vert de

l'espoir...


» Feat. Hitch


Ce que je venais de voir était d'une répugnance que je ne pourrais décrire. Une seule question me vint : « Mais qui peut réaliser un tel carnage ? »

À mon arrivée, après avoir été convoqué par un supérieur alarmé qui m'ordona de m'occuper de cette affaire, le crépuscule n'était pas proche, cependant ici, dans le district de Yalkell situé dans le mur Sina, de gros nuages masqués le soleil couchant, nous privant d'un magnifique couché de soleil qui aurai sans doute été rouge du sang versé ce jour. Le drame avait eu lieu dans une ruelle assez étroite et apparement peu fréquenté. Les corps des victimes avaient étés découverts vers le début de l'après-midi d'après le léger rapport que l'on m'avait communiqué, cependant celles ci auraient étés tués au petit matin, entre quatre et six heure du matin. Pour une fois, les médecins avaient été précis.

Malgré la faible lumière qui luisait quand je descendis de la voiture, je n'en aucun mal à m'apercevoir de l'atrocité qui se presenta devant mes yeux : un homme, habié à la façon des prêtres du Culte des Murs, allongé à terre. Mais derrière gisaient deux corps, des corps d'enfants. À cette vue, mon cœur se souleva, de plus de la puanteur que entrainaient ces cadavres déjà en décomposition du fait qu'ils baignaient dans leur sang, les entrailles étalés au sol.

Cependant, ma mission était de trouver le ou les assassints pour le bien-être et la paix des habitants. En mettant de côté le sentiment d'horreur, je pris un autre point de vue par rapport à la scène de cette tragédie. Un endroit avait été épargné de jet de sang, ou en tout cas quelque chose ou plutôt quelqu'un l'avait reçu à la place du sol. A priori, un seul endroit épargné de marques rouges se trouvait ici, signifiant que le meurtrier était seul... Pour l'instant.

Je me retourna pour tourner le dos à la scène de crime. Il n'y avait que quelques soldats peu remuant qui eux aussi tournait le dos au massacre. Étrange, j'avais crus comprendre qu'un deuxième envoyé des Brigades Spéciales avait été appelé. Était-il en retard ? Aucune idée. Mais je n'allais pas l'attendre pour me mettre au travail, le temps était compté.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le rouge du sang vient teinter le vert de l'espoir... ▶[Feat. Hitch]   Mar 7 Oct - 18:56












Quand le rouge du sang

vient teinter le vert de

l'espoir..


... Ou lorsque certaines personnes ont vraiment un don pour se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment.

C'était une journée banale qui avait commencé. Je m'étais comme d'habitude, levée en grommelant, et avait passé ma journée a... Ne rien faire.
Bon, officiellement, mon escouade était de garde. Comme de braves chiens de bergers, nous gardions un gentil petit troupeau de mouton. Des moutons, qui, à Stohess sont très calmes. Trop calmes. Dans ce district où il ne s'y passe jamais rien d'intriguant ou de stupéfiant, les journées sont ternes et moroses. J'aime beaucoup passer mes journées à ne rien faire mais... Il y a un moment où ça m'énerve. Ce moment-là était arrivé...
J'avais passé la journée à pester à la moindre petite tâche, rajoutant un petit « encore ! » à chacune de mes fins de phrases. Oh, évidemment, j'évitais bien de parler ainsi devant les supérieurs, je ne suis pas idiote non plus. Ce sont mes coéquipiers qui ont subi toute la journée ma bonne humeur.
C'est alors qu'aux alentours des 17 heures, on vint subitement m'extirper de ce cercle vicieux qu'était la répétition. Un supérieur me convoqua, en plein milieu d'une mission. Une mission si peu passionnante que pour l'une des rares fois depuis que je suis entrée dans l'armée, j'étais contente d'être convoquée. Pourtant, je ne m'attendais pas à ce que l'on m'attribue une autre mission. Surtout pas une mission adressée à moi, et à moi seule. J'étais loin d'être la soldate la plus compétente et appliquée de Stohess...

« C'est quoi cette mission au juste ? Nan mais parce qu'il doit y avoir un truc pas net pour que l'on me la refile ? Vous savez, je suis loin d'être une bonne soldate il y a bien mieux que m...
- Silence, recrue Hitch. C'est un ordre et vous devez le respecter. Concernant la mission, toutes les informations se trouvent sur cette missive. Tenez, prenez-la et partez sur-le-champ pour Yalkel. Une voiture vous attend au bout de la rue.
-Oui...»

Me rendre à Yalkel ? Nan mais là, maintenant tout de suite ? Je n'y croyais franchement pas. Soit c'était un canular de mes supérieurs qui avaient vu en moi une cible de bizutage idéale, soit il y avait un blem quelque part. C'était pas moi qu'il aurait fallu prendre, mais plutôt ce crétin de Marlowe qui s'applique dans tout ce qu'il fait. La seconde option était qu'ils avaient tiré au sort un nom au pif, dans la liste des recrues pour leur refiler une mission. La seconde option était plus fortement probable, puisqu'il y a de biens meilleures têtes de turcs que moi. Enfin bref, pour l'heure, je devais m'empresser de grimper dans cette petite calèche noire qui m'attendait au coin de la rue.
« Hum, vous partez bien pour Yalkel ? » demandai-je au vieux cocher
« Ouioui c'est ça... Vous devez être Mitch... ? Grinch, Pitch... ?
-Hitch.
-Ah oui c'est ça. Montez donc, montez donc nous devons nous dépêcher. »

D'habitude, lorsque quelqu'un écorche mon nom, cela ne me fait ni chaud, ni froid. Cependant, en vue de la journée merdique que j'avais passé, je n'étais pas franchement d'humeur à rire. Je ne réagis pas plus et m'empressai de grimper dans la voiture, agacée. Les chevaux démarrèrent, et bientôt, le bruit des sabots sur les pavés se fit attendre. M'allongeant sur la banquette, je sortis la missive de son enveloppe et me commençai à la lire...

« QUOI ?! » m'exclamai-je après à peine une minute de lecture
« Un problème soldat ? » me demanda le cocher, visiblement intrigué.
« Non, non, veuillez m'excuser j'ai juste été surprise. Ne vous embêtez pas et prenez votre temps sur la route. Cette mission n'est pas bien importante et vos pauvres bêtes ont sûrement eu une journée bien remplie...
-Mais on m'a dit de me...
-Ne vous en faites pas ! Mes supérieurs ne vous diront rien. Allez à votre rythme, c'est ce qui compte. »

Il ne me répondit pas, mais je savais qu'il avait dû être étonné... Il faut dire que son job, c'était de transporter des passagers le plus rapidement possible. Alors forcément, lorsqu'un jour on lui demande le contraire, il y a de quoi être étonné. Pourtant, je sentais que la voiture ralentissait. Les bruits de pas se firent entendre sur un intervalle de moins en moins court. Tant mieux !
Pourtant, je me sentais terriblement anxieuse. Le contenu de la lettre ne m'avait pas laissé indifférente, loin de là. On m'avait collé l'enquête d'un meurtre, au district de Yalkel.
On avait donné, à Moi, la recrue habituée aux vols de pommes et aux gamins trop turbulents, un meurtre.
Merde.

«Foutu corps d'armée ! Une vie confortable et tranquille, mon cul, oui ! » pensai-je à haute voix

Il faut dire que je devais vraiment pas avoir de bol. Laisser une recrue enquêter sur un assassinat qui ne s'est même pas produit dans son district affilié, c'est très rare. Bon après, peut-être que c'est un petit assassinat, pas bien méchant, genre un crime passionnel ou un suicide. Et J'aurais préféré exclure dès le départ l'option du complot ou d'une organisation criminelle. Mais j'avais un mauvais pressentiment. Un très mauvais sentiment.
Mais m'apitoyer sur mon sort ne me servirait à rien. Je plaçai donc soigneusement la lettre dans ma poche, même si je n'avais pas fini de la lire, afin profiter du temps du trajet restant pour dormir. Dormir, j'aime ça. Et puis je ne m'étais que très peu reposée la nuit dernière et une bonne sieste ne pouvait que me faire du bien.

~

« Hum...Mademoiselle le soldat...Réveillez-vous...On est arrivé ! »

C'était le vieux cocher qui s'adressait à moi : nous devions être arrivés. Mes paupières s'entrouvrirent lentement. Le peu de lumière extérieure qui agressa pourtant mes yeux m'indiqua que le crépuscule ne tarderait pas à faire son entrée. Je baillai au corneille avant de m'étirer et de sortir de la voiture.
Ce repos m'avait en quelque sorte, apaisé. J'étais de bien meilleure humeur qu'en partant de Stohess, même si j'étais loin de sauter de joie. Maintenant que j'étais arrivée, il me fallait aller observer la scène du crime, mais aussi trouver mon « partenaire ». Il me semblait avoir vu son nom écrit. Jonathan Melroy, ou un truc similaire était, il me semble son nom. Mais la paresse m'empêcha de vérifier cette information, si bien que je me mis à appeler l'heureux élu qui aurait à me supporter tout au long de cette enquête.
« Jonathan Mal...Moul...Melroy ! Jonathan Melroy ! » criai-je en espérant le trouver.

HRP:
 




Fiche by Pandawan, d'Epicode


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le rouge du sang vient teinter le vert de l'espoir... ▶[Feat. Hitch]   Dim 12 Oct - 14:59

» Quand le rouge du sang

vient teinter le vert de

l'espoir...


» Feat. Hitch


C'est quand je me dis que j'avais sans doute mal compris qu'un bruit de roue sur les pavés se fit entendre. Enfin ! Une voiture assez modeste arriva dans la rue, puis quand celle ci se stoppa, à une certaine distance de moi et la scène de crime, une jeune fille descendit.

- Mon dieux..., soupirais-je.

Rien que sa déguaine ne m'inspirait rien d'agréable : Elle n'était pas très grande, les cheveux dans tout les sens... Elle avait encore une petite marque sur la joue montrant qu'elle avait piqué un somme en route. Bref, tout était là pour désigner le genre de soldats des Brigades Spéciales ne faisant rien de leur journée. Et pour couronner le tout, elle m'appela, faisant presque exprès d'écorcher mon nom.

Je m'approcha d'un pas rapide, celui ci entrainant le bruit de mes bottes claquant sur les pavés. Mes bras était croisés, mon visage impassible, et j'annonça avant qu'elle ne dise autre chose :

- Jonathan Dyner Melroy ! Caporal pour vous. Heureux de faire votre connaissance, mademoiselle... Comment déjà ?

Seul un sourd n'aurai pas pût distinguer le sarcasme avec lequel j'avais prononcé la formule de politesse. Enfin... Il fallait que je montre qui est le chef, surtout avec ce genre de soldats ! Je lança un regard au cocher, un regard ne voulant rien dire, juste montrer l'heure en se dirigeant ensuite vers le ciel, sombre. Quand je suis de mauvais humeur, je ne peux m'empêcher de faire culpabiliser les gens. Et cette mission autant que ma coéquipière m'avaient irrités. Je continua :

- Je vous laisse constater par vous même de la tragédie dont nous avons pour mission de trouver l'auteur, le plus vite et efficacement possible.

Je désigna celle ci en tendant mon bras vers la suite de rue, presque noir du fait de l'heure.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le rouge du sang vient teinter le vert de l'espoir... ▶[Feat. Hitch]   Aujourd'hui à 14:18
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand le rouge du sang vient teinter le vert de l'espoir... ▶[Feat. Hitch]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Senlis , le vieux manoir , par derriere c'est toujours plus sympa ..
» [F] PHOEBE TONKIN ▬ Quand les liens du sang s'emmêle
» [FB]Certain vont à Lunveel pour faire la fête...moi j'y vais pour te faire cracher tes dents
» Quand le sang se livre de lui-même jusqu'au prédateur.
» [JOUR 5] - "Le ciel est rouge, beaucoup de sang a coulé cette nuit."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de test :: Autres lieux :: District de Yalkell-